Effacer l'entrée

Header

Quick navigation

Recherche

Service navigation

Language selection

Main navigation

Les adoptions nationales: Votre histoire nous intéresse

Avez-vous confié votre enfant à l’adoption en Suisse entre 1940 et 2000, ou avez-vous été contrainte de le faire? Ou avez-vous été adoptée en Suisse pendant la même période? Dans ce cas, nous aimerions vous parler.

Dans le cadre d’un projet financé par le Fonds national suisse au cours de la période 2019 – 2022, le département Travail social de la ZHAW et l’organisation PACH – Enfants placés et adoptés Suisse se penchent sur l’histoire de l’adoption en Suisse. Comment les adoptions nationales ont-elles été justifiées et mises en place en Suisse entre 1940 et 2000? Qu’est-ce qui a changé depuis, et quelles sont les continuités? Afin de répondre à ces questions, nous consultons des dossiers (anonymes) issus de différentes archives. Mais ce qui nous intéresse avant tout, c’est l’impact que les pratiques d’adoption de l’époque ont eu sur les personnes concernées.

Confier son enfant à l’adoption est une décision difficile et importante – qui, bien souvent, n’est pas prise de façon volontaire. Une adoption est formatrice à bien des égards. Nous aimerions comprendre et documenter les circonstances de cet événement ainsi que les expériences vécues par les parents biologiques et par les personnes adoptées afin d’en tirer des enseignements. Votre histoire est une source précieuse d’information pour comprendre l’adoption telle qu’elle a été pratiquée jusqu’à présent.

Êtes-vous prête à nous accorder un entretien – à votre domicile, dans l’une de nos salles de réunion, ou dans un autre lieu de votre choix? Vos expériences personnelles, vos souvenirs et le regard que vous portez sur votre vécu sont essentiels pour éclairer l’histoire de l’adoption en Suisse et pour définir les futures pratiques en matière d’adoption, de protection de l’enfance et d’aides familiales.

Votre anonymat est garanti

Les informations que vous nous communiquez restent anonymes et sont traitées de manière strictement confidentielle. Elles ne seront en aucun cas communiquées à des tiers (autres participants à l’étude, institutions, autorités ou médias).

Contact